Fondation des singes vervets

La Fondation des singes vervets se situe dans la ville de Tzaneen, Limpopo, en Afrique du Sud. Les singes vervets sont une espèce de primate assez répandue dans le pays mais perçue comme nuisible par la majorité de la population car devenue trop familière à cause de sa cohabitation forcée avec l’homme.

La fondation s’est donnée comme mission de recueillir les singes vervets orphelins, blessés ou abandonnés (certains sont d’anciens animaux de compagnie) et de leur offrir un environnement sécurisé et adapté. L’équipe a également mis en place un mode de vie vegan (refus de tout aliment d’origine animal) afin de vivre dans le plus grand respect de l’animal possible.

Le but ultime du centre est de pouvoir relâcher les troupes de singes adultes dans une forêt sécurisée qui leur serait dédiée.

Pour qui est fait ce projet :

  • pour ceux aimant vivre dans des conditions basiques en pleine nature
  • pour les amoureux des primates
  • pour ceux qui n’ont pas peur des journées bien chargées
  • pour ceux qui connaissent ou ont envie de découvrir le mode de vie vegan
  • pour ceux qui ont conscience que le contact avec les animaux doit être réduit au minimum

    

Arrivée

Il vous faudra arriver un dimanche ou un lundi et vous recevrez une présentation de la fondation et de vos missions. Un bus au départ de Pretoria vous permet d’arriver jusqu’à Tzaneen, où un membre de l’équipe viendra vous chercher (les détails pour vous aider à préparer votre trajet vous seront fournis, il faut compter une soixantaine d’euros aller-retour pour le transport).

Hébergeant plus de 500 singes, l’équipe de la fondation a besoin de volontaires pour l’aider à s’en occuper. Suivant la période de l’année, les volontaires peuvent avoir l’opportunité de participer à différentes activités, avec un système de rotation.

Nourrir les singes

Les préparations de repas des singes le matin incombe aux volontaires qui doivent laver, couper et répartir fruits et légumes. La fondation est divisée en plusieurs sections et pour chacune d’entre elles, des volontaires doivent s’occuper de remettre de l’eau aux singes, de leur donner de la verdure et de désinfecter cages et enclos.

S’occuper des bébés (novembre – février)

Chaque année, la fondation recueille de nombreux vervets orphelins et l’une des missions des volontaires est de s’en occuper. Les bébés ont en effet besoin d’une surveillance constante et les volontaires se relaient pour les surveiller, les nourrir, noter leurs progrès, jouer et dormir avec eux la nuit … un rôle particulièrement salissant mais apprécié ! Une fois devenus assez grands, ils sont ensuite adoptés par des mamans vervets qui les intègrent aux troupes d’adultes et redeviennent ainsi des singes sauvages.

Introduction dans les troupes (mars – octobre)

Une autre mission primordiale est de surveiller l’introduction des singes dans des troupes déjà constituées se trouvant dans de grands enclos. Le singe destiné à être introduit se trouve alors dans une « cage d’intégration » collée à l’enclos et devra rencontrer chaque membre de la troupe avant de pouvoir la rejoindre définitivement. C’est une étape délicate mais gratifiante qui demande de la patience et un sens aiguisé de l’observation.

Maintenance

Avec un nombre toujours plus important de pensionnaires, la fondation a sans cesse besoin de construire de nouveaux enclos et d’entretenir les anciens. Les volontaires peuvent donc être amenés à faire des travaux de réparation, peinture, construction, etc.

Un planning est fourni la veille au soir aux volontaires pour le lendemain, les tâches sont réparties en différentes sessions.

Voici une liste non exhaustive des activités du projet auxquelles vous pourrez prendre part (merci de noter que celle-ci n’est donnée qu’à titre indicatif et ne doit pas être considérée comme un emploi du temps fixe) :

  • S’occuper des sections
  • S’occuper des singes malades
  • S’occuper des bébés
  • Surveiller les intégrations
  • Effectuer des travaux de maintenance
  • Préparer les repas
  • S’occuper de certains singes devenus très familiers et impossibles à relâcher
  • Etc.

Une journée classique se déroulera comme ce qui suit (merci de noter que l’emploi du temps peut varier selon la saison et les activités proposées.) :

7h – 10 h : 1ère session d’activités

10h – 10h30 : pause

10h30 – 12h : 2e session d’activités

12h – 14h : déjeuner

14h – 16h30 : 3e session d’activités

Lorsqu’il y a des bébés, une autre session a lieu entre 16h30 et 18h30 et des volontaires sont chargés de dormir avec eux la nuit, les journées sont donc longues et intenses pendant cette période.

Jours de repos

Les volontaires ont un jour de repos par semaine et une demi-journée le weekend, ils peuvent en profiter pour rester à la fondation ou visiter la région. Les volontaires restant 4 semaines ou plus ont également un jour de repos en plus par semaine qu’ils peuvent cumuler s’ils souhaitent partir en excursion plusieurs jours. Voici une liste non exhaustive des activités à entreprendre :

  • Se prélasser au lodge situé en ville
  • Visiter le Parc Kruger (situé à seulement 1h)
  • Aller au Blyde River Canyon
  • Profiter des chutes d’eau locales
  • Etc.

Santé

Il est impératif d’être à jour dans son vaccin contre le tétanos. Il faut également effectuer un test de la tuberculose soit avant de partir, soit en arrivant au projet (env. 28€).

L’hébergement est très basique, les volontaires sont logés dans des cabanes en bois de deux personnes maximum. Les sanitaires, communs, sont à l’extérieur (toilettes sèches) et il n’y a pas d’électricité dans cette partie de la fondation. Il ne faut donc pas craindre de vivre au plus près de la nature dans des conditions très rustiques ! Les repas se prennent au cottage et les volontaires peuvent également y recharger leurs téléphones et ordinateurs et faire leur lessive. Le wifi y est également disponible et des snacks et boissons peuvent y être achetés.

Le petit-déjeuner est en libre-service et les deux autres repas sont préparés pour les volontaires la semaine, toujours à base d’ingrédients vegans. Les weekends, les volontaires se chargent de cuisiner avec les ingrédients mis à leur disposition.

La durée minimum conseillée est de 4 semaines car on compte une petite semaine de formation.

4 semaines 2018                                 R12 000 (env.810 €)

Prix par semaine supplémentaire au-delà de 4 semaines R3000 (env. 200 €)

 

Pour connaitre le taux de change exact : xe.com

S’ajoute au coût du programme des frais d’inscription de 180€.

Sont inclus dans les coûts du programme : l’hébergement, vos repas, votre lessive, votre supervision, internet.

Sont inclus dans les frais d’inscription : les frais administratifs et de marketing, notre assistance avant votre départ et durant toute la durée de votre séjour et les coûts pour visiter et expérimenter les projets.

« Cette expérience a totalement répondu à mes attentes. J’ai adoré travailler en contact direct avec les bébés singes et avoir d’autres activités en parallèle. L’environnement était basique et dépaysant ! Disons qu’on apprend à relativiser et à apprécier davantage ce qui nous entoure. Et vivre en communauté avec différentes nationalités est très enrichissant ! J’avoue que ça me faisait un peu peur mais finalement j’y ai pris goût malgré un niveau moyen en anglais. Si vous aimez la nature, vivre sans chichis et être en contact de loin comme de près avec des singes, foncez et ne vous posez pas de question ! Pendant 4 semaines, j’étais complètement déconnectée de ma routine et ça fait un bien fou. J’ai vécu au jour le jour sans me prendre la tête. Puis quelle chance de pouvoir s’occuper, jouer et observer des bébés singes vervets ! » Morgane, France

« Cela a été une expérience incroyable. On travaille dur mais c’est tellement enrichissant que cela vaut le coup. Je recommande la Fondation des singes vervets à tous les amoureux des animaux qui n’ont pas peur de vivre dans des conditions basiques. » Sarah, Australie

« C’était une grande aventure. Je suis tellement heureuse d’être venue. C’est incroyable de se réveiller entourée de singes. C’était également appréciable de ne pas être entourée d’une technologie de pointe. Les autres volontaires ont été très chaleureux et accueillants et font tellement pour les singes. Je recommande vivement cette expérience à toute personne qui aime les animaux ou qui souhaite partir à l’aventure. » Tara-Lee, Australie

« Le séjour a été fantastique, j’ai appris énormément de choses et j’ai apprécié vivre dans la nature entourée des singes ! C’était une très bonne expérience et les gens de la fondation ont été vraiment très accueillants !
Merci pour tout, merci pour m’avoir aidé à préparer mon voyage, j’en ai été très satisfaite ! » Claire, France

Projets : Afrique du Sud

Projet de conservation & protection

Le Projet de conservation & protection prend place dans une réserve de 2000 hectares au paysage enchanteur, juste au sud du Lesotho. Le programme est idéal pour ceux qui recherchent la tranquillité et la sérénité, il dure 2 semaines et peut accueillir seulement 8 volontaires à la fois.

Projet de conservation de la faune

Le projet veut apprendre un maximum de choses aux volontaires sur la gestion d'une réserve et sur les différentes espèces qui la peuplent.

Projet de soins & réhabilitation

Le Projet de soins & réhabilitation permet aux volontaires de soigner et réhabiliter des animaux blessés mais également de découvrir plusieurs autres projets de conservation.

Projet de recherche & conservation

Les volontaires sont au maximum 10 et sont encadrés par Katie et Ed, deux guides qualifiés et passionnés qui leur apprendront tout ce qu’il y a à savoir sur la gestion d’une telle réserve et les feront participer aux recherches qui y sont menées.

Projet de conservation Big 5

Le programme ne se concentre pas sur une espèce en particulier mais offre la chance unique de se retrouver directement impliqué dans les efforts de conservation de la réserve, l’une des plus grandes d’Afrique du Sud.

Centre de réhabilitation de la vie sauvage

Fondé il y a plus de 30 ans, le Centre de réhabilitation de la vie sauvage est le seul centre officiel de Durban à recueillir, soigner et relâcher les animaux indigènes à la province du KwaZulu-Natal. Il est composé d’une équipe de passionnés vouée 24h/24 au sauvetage d’animaux en danger qui a grand besoin de volontaires pour lui prêter main forte.