Projet de réintroduction des guépards

Le Projet de réintroduction des guépards est, à ce jour, le seul au monde à élever des guépards dans le seul but de les réintroduire dans la nature. Les fondateurs ont mis au point un programme rigoureux en plusieurs étapes permettant à ces animaux élevés en captivité et habitués aux hommes, de pouvoir néanmoins être relâchés avec succès.

Plusieurs de leurs guépards ont déjà été relâchés dans des réserves sud-africaines et tous se portent actuellement très bien. L’une des femelles a même donné naissances à des petits.

 

Ce projet offre l’opportunité unique aux volontaires de travailler avec ces animaux majestueux, d’apprendre à les connaître et de les côtoyer, tout en ayant la satisfaction de contribuer à leur sauvegarde dans leur milieu naturel.

 

Pour qui est fait ce projet :

  • Pour les amoureux des guépards et des félins en général
  • Pour ceux qui aiment les ambiances familiales et les petits groupes
  • Pour ceux qui recherchent du contact avec les animaux tout en conservant leur éthique

 

    

Arrivée

Les arrivées et départs se font tous les lundis de l’année à l’aéroport O.R. Tambo de Johannesburg avant 14h, une navette vient chercher les volontaires pour R650 (env. 40€), le trajet jusqu’à la réserve dure environ 2h30. Pour le retour, il est demandé de prendre un vol après 16h.

Le projet se situe dans une réserve de 1000 hectares qui contient plusieurs espèces d’antilopes, des zèbres et des girafes.

 

Comme son nom l’indique, le Projet de réintroduction des guépards a comme but principal d’élever et de relâcher des guépards pour repeupler les réserves sud-africaines puisqu’il reste moins de 600 guépards sauvages à l’heure actuelle dans le pays. Desmond et Elizke, les fondateurs du projet, souhaitent également mettre en place un programme similaire pour les caracals, les servals et les chats sauvages africains. Ils prennent également soin de quelques animaux ne pouvant être relâchés.

 

En participant à ce projet, les volontaires aident directement l’équipe à participer à la survie de l’espèce tout en ayant un contact privilégié avec ces animaux. Ce contact n’entrave en rien le succès de leur réintroduction puisqu’un programme constitué de plusieurs étapes permet aux guépards de retourner à la vie sauvage : apprentissage de la chasse (apprendre à chasser mais aussi quels animaux sont trop dangereux pour eux), apprendre à éviter les prédateurs, processus de déshumanisation, un suivi post-relâché, etc.

Le projet n’accepte pas que des touristes soient au contact des guépards et ne vend pas ses animaux. Leur objectif n’est en aucun cas commercial mais uniquement de pouvoir rendre la liberté à ses guépards. Ils ont également sauvé trois lions de l’industrie de la chasse que les volontaires peuvent nourrir mais aucun contact avec eux n’est possible. Ils ont également à l’heure actuelle des caracals et un chat sauvage.

 

Voici une liste non exhaustive des activités du projet auxquelles vous pouvez participer (merci de noter que celle-ci n’est donnée qu’à titre indicatif) :

  • Observation des animaux, de leur comportement et de leur santé
  • Nettoyage et entretien des enclos
  • Préparation et distribution de la nourriture (ceci inclus de manipuler de la viande voire des morceaux d’animaux ou des carcasses entières)
  • Entrainer les animaux à chasser (avec un leurre ou en liberté)
  • Entretien de la végétation et des sols dans la réserve

 

Jours de repos

 

Le mercredi après-midi et tous les dimanches sont libres. Les volontaires peuvent bien sûr rester au camp pour se reposer ou partir en excursion avec Desmond & Elizke.

Activités possibles dans les environs :

  • balade à cheval
  • journée à la réserve Big 5 de Pilanesberg
  • accrobranche
  • visite de Sun City
  • etc.

Les volontaires sont logés dans des grands chalets en bois, à proximité des camps des prédateurs et au beau milieu de la réserve. Un chalet peut accueillir 2 à 4 volontaires, avec deux chambres, une salle de bain et un grand salon / cuisine. Une salle commune permet à tout le monde de prendre ses repas et de se rassembler.

Wifi : une vingtaine d’euros par semaine (selon la consommation)

 

 

 

 

 

Les arrivées et départs se font tous les lundis de l’année.

Période                            Coût du programme en Rands (ZAR) 2019

2 semaines                          R12900 (env. 800 €)

3 semaines                          R18350 (env. 1140 €)

4 semaines                          R24000 (env. 1490 €)

5 semaines                          R29000 (env. 1790 €)

6 semaines                          R33600 (env. 2080 €)

7 semaines                          R38150 (env. 2360 €)

8 semaines                          R41600 (env. 2570 €)

 

Période                            Coût du programme en Rands (ZAR) 2020

2 semaines                            R16800 (env. 1040 €)

3 semaines                            R24600 (env. 1520 €)

4 semaines                            R32200 (env. 1980 €)

5 semaines                            R39200 (env. 2420 €)

6 semaines                            R46100 (env. 2840 €)

7 semaines                            R53100 (env. 3270 €)

8 semaines                            R59000 (env. 3630 €)

 

Pour connaitre le taux de change exact : xe.com

Sont inclus dans les coûts du programme : les frais d’inscription, l’hébergement, trois repas par jour, votre supervision.

« Merci Elizke & Desmond pour votre dévouement, votre engagement et votre amour pour ces animaux. Je suis extrêmement reconnaissante de tout ce que j’ai vécu et appris à vos côtés. La gentillesse et la générosité donc vous avez fait preuve à moi égard pour que je me sente chez moi sont extraordinaires. » Michelle, Portugal

 

« Je suis volontaire au Projet de réintroduction des guépards depuis 2015. Elizke et Desmond sont devenus des amis et je les soutiens dès que je le peux et y retourne tous les ans. Ils font ce qu’ils promettent : redonner aux guépards leur liberté ! » Nadine, Belgique

 

« Je reviens tout juste de 2 merveilleuses semaines au Projet de réintroduction des guépards. J’ai du mal à exprimer combien j’ai appris. Côtoyer tous les jours ces magnifiques créatures en sachant qu’elles seraient bientôt libres était tellement inspirant. J’ai énormément de respect pour Elizke et Desmond et pour tout ce qu’ils font pour aider leurs félins. Je recommande sans hésitation de participer à ce projet. » Tara, Australie

Projets : Afrique du Sud

Projet de conservation de la faune

Le projet veut apprendre un maximum de choses aux volontaires sur la gestion d'une réserve et sur les différentes espèces qui la peuplent.

Fondation des singes vervets

La Fondation des singes vervets s’est donnée comme mission de recueillir les singes vervets orphelins, blessés ou abandonnés (certains sont d’anciens animaux de compagnie) et de leur offrir un environnement sécurisé et adapté.

Projet de recherche & conservation

Les volontaires sont au maximum 10 et sont encadrés par Katie et Robbie, deux guides qualifiés et passionnés qui leur apprendront tout ce qu’il y a à savoir sur la gestion d’une telle réserve et les feront participer aux recherches qui y sont menées.

Projet de conservation Big 5

Le programme ne se concentre pas sur une espèce en particulier mais offre la chance unique de se retrouver directement impliqué dans les efforts de conservation de la réserve, l’une des plus grandes d’Afrique du Sud.

Centre de réhabilitation de la vie sauvage

Fondé il y a plus de 30 ans, le Centre de réhabilitation de la vie sauvage est le seul centre officiel de Durban à recueillir, soigner et relâcher les animaux indigènes à la province du KwaZulu-Natal. Il est composé d’une équipe de passionnés vouée 24h/24 au sauvetage d’animaux en danger qui a grand besoin de volontaires pour lui prêter main forte.